Histoire et Protestants en Centre-Bretagne

Association des amis du protestantisme en Bretagne centrale

Histoire et Protestants en Centre-Bretagne
Association des amis du protestantisme en Bretagne centrale

Ce site est régulièrement enrichi d’articles issus des recherches des membres de l’Association des Amis du Protestantisme en Bretagne Centrale (AAPBC).
Certains de ces articles ont déjà été publiés dans diverses revues (notamment le journal « Regard d’Espérance », édité par le Centre Missionnaire Evangélique de Bretagne) et cahiers de recherche, d’autres ont été – et seront – rédigés exclusivement pour le site de l’association.


Actualités et échos de l'association...
Le Centre Missionnaire de Carhaix :
- Les origines du Centre Missionnaire de Carhaix
- La Réforme en Bretagne


Derniers articles parus

Personnalités

«Mme Foulon, c’était l’activité intense, le sens du service, la compréhension de toutes les misères et de toutes les injustices».

Tel était, parmi beaucoup d’autres, l’hommage rendu par le recteur de l’Académie de Rennes Jacques Bompaire à Louise Foulon-Ropars, lors de son décès survenu en 1969.

Il soulignait le travail et le dévouement inlassables de cette infirmière-assistante sociale qui avait notamment, en 1946, en collaboration avec son amie le docteur Renée Noyalet, créé et développé à Rennes le premier Centre de Médecine Préventive Universitaire breton pour, entre autres, faire régresser la tuberculose qui frappait encore de nombreux étudiants.

Continuer la lecture …
Personnalités

Le 1er octobre 1913, une centaine d’enfants se hâtaient vers l’école protestante du Guilly, en Poullaouën, à l’appel de la cloche suspendue «dans le pittoresque clocheton de bois à claire voie… surmonté d’une croix» qui, en cette nouvelle année scolaire, les convierait chaque matin, «à neuf heures moins le quart précises», à rejoindre leurs classes.

Continuer la lecture …
Histoire du Centre-Bretagne

En 1855, par une belle matinée de novembre, quatre cavaliers chevauchaient dans les Montagnes Noires sur «une arête morne et dentelée» parsemée de «bruyères rabougries».

Continuer la lecture …
Anecdotes historiques

En 1685 : victimes d’une dénonciation, les protestants fugitifs furent arrêtés au large de Saint-Malo

Le 5 novembre 1685, vers 9 heures du soir, huit personnes montaient discrètement à bord d’une barque de pêche ancrée dans le port de Saint-Lunaire, près de Dinard, qui appartenait à Bertrand Dufresne, «un maître de barque» résidant au village du Trichet, en Saint-Servan.

Parmi elles se trouvait Mathieu Fanjoux, un jeune théologien protestant de 23 ans, qui enseignait la philosophie à l’Académie de Saumur depuis le 14 août 1683. Continuer la lecture …

Histoire prostestante

Le prêche de l’Hermitage

Au sud-est de Quintin, la forêt de L’Hermitage (aujourd’hui de Lorge) appartenait aux Gouyon de la Moussaye, seigneurs de Quintin, et ardents protestants. N’ayant pas la possibilité d’exercer officiellement leur culte au château de Quintin, ils firent bâtir un temple en 1658 dans la forêt, près du manoir de L’Hermitage. Ce temple fut donc le siège de l’église de Quintin. C’est le pasteur Pierre Vincent qui en 1658 eut en charge cette église, puis le pasteur César de Beaulieu lui succéda à partir de 1674. Continuer la lecture …

Anecdotes historiques

Le 24 avril 1686, entre 5 et 6 heures du soir, le « Saint Nicolas », une solide chaloupe appartenant à Pierre Poulain, maître de barque au port du Légué, à St-Brieuc, jetait l’ancre «au bas de la rivière de Morlaix, près du chasteau du torreau».

Le marquis de Beaumanoir Henry de Lavardin, Lieutenant Général au Gouvernement de la Haute et Basse Bretagne, qui faisait appliquer dans toute leur rigueur les sanctions prévues par la Révocation de l’Édit de Nantes interdisant aux protestants de quitter le royaume de France, attendait à Morlaix son arrivée depuis quatre jours.
Aussitôt informé par un émissaire du maître de la barque, il se hâta d’accourir.
Là, vers 8 heures du soir, il donna l’ordre à ses gardes de soulever l’écoutille permettant d’accéder à la cale, dont il fit sortir «quatre damoiselles et un vieux bonhomme». Continuer la lecture …

Histoire prostestante

Les Forges des Salles en Perret

Le duc de Rohan développa les mines et forges des Salles, en Perret, en lien avec les hauts-fourneaux de Sainte-Brigitte. Il fit venir des cadres protestants d’autres régions pour s’occuper de ce site industriel, peut-être appelé à fournir (selon l’hypothèse avancée par Denise Aupied dans son étude sur les mines et hauts-fourneaux du Centre-Bretagne) les munitions et les armes nécessaires aux troupes protestantes. Le duc en était maintenant le chef incontesté. Quoi qu’il en soit, c’est en 1621 qu’il décidait de le mettre en valeur. Continuer la lecture …

Lieux de mémoire

Niché en bordure de la forêt de Quénécan, sur la rive orientale du lac des Salles, les ruines d’un des plus anciens châteaux des Rohan, semblent perdues et oubliées des hommes, semblables au château de la Belle au bois dormant que le beau prince du conte n’aurait jamais trouvé. La vie s’en est alors allée à jamais.

Les châteaux des Rohan sont nombreux, Josselin, Rohan, La Noyale (le château s’appelle aussi « les Salles » » dès 1150), La Chèze, Perret, Corlay, Pontivy (construit en 1485, il abritera une église réformée dès 1560), Blain, Guéméné… Le regretté Charles Floquet a consacré un livre à ces nombreuses bâtisses (61) liées aux Rohan. Ces derniers sont issus d’une branche cadette de l’ancienne maison des comtes de Rennes, les comtes de Porhoët. Ils possédaient de vastes domaines dans le Centre-Bretagne, autour de Josselin, mais jusqu’à la châtellenie de Gouarec où au XIe siècle ils font bâtir au bord de l’étang des Salles un premier château sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine. Continuer la lecture …

Personnalités

« Nous apprenons avec regret la mort de M. Jean-Louis David, évangéliste à Huelgoat, décédé à la suite d’un mal impitoyable qu’il avait contracté dans l’exercice de son ministère.

Caractère droit, ferme, énergique ; intelligence profonde et sûre ; activité inlassable et agissante ; esprit bon, large, clair et généreux, telles étaient les qualités du disparu ».

Ainsi était formulé l’hommage rendu à Jean-Louis David par le rédacteur du journal républicain « Le Citoyen » (daté du 29 décembre 1929) qui adressait aussi à Madame David et à ses enfants « ses condoléances les plus émues ». Continuer la lecture …

Histoire prostestante

Les Guerres de la Ligue

La mort, en 1586, du vicomte René II de Rohan à la Rochelle, où il s’était réfugié avec sa famille, laissèrent le château de Pontivy démuni au moment des guerres de la Ligue. Il fut pris par les troupes des ligueurs le 3 décembre 1589. Le culte catholique fut rétabli dans la chapelle du château. Bientôt les Espagnols s’y installèrent, en vivant aux frais de la population ! Continuer la lecture …



Le centre missionnaire en ligne

Site du Centre Missionnaire / Action Internationale du Centre Missionnaire / Association Familiale Protestante du Centre-Bretagne / Les Documents Expériences / Regard d’espérance / Autres sites

© 2019 Histoire et Protestants en Centre-Bretagne - Tous droits réservés

Lorem ante. dolor accumsan Aliquam neque.